Optimaliser les emballages

Initiatives

Objectif qualitatif

L’industrie alimentaire belge cherche le bon équilibre entre la quantité d’emballage utilisée et la fonction de l’emballage ; la fonction principale étant la conservation et l’hygiène du produit alimentaire. L’emballage permet donc d’éviter les pertes et le gaspillage alimentaire.

L’industrie alimentaire recherche des emballages composés de matières recyclées ou biodégradables.

L’industrie alimentaire souhaite maintenir, voire augmenter, le taux global de recyclage des emballages ménagers et industriels. Elle utilise des emballages réutilisables là où cela se justifie environnementalement et économiquement.

Ambitions pour le secteur

  • Taux de recyclage global des emballages alimentaires > 85 %
  • Mesures de prévention pour 1.500 t d’emballage/an

Contribution et plan d'action de FEVIA

  • Faire en sorte que les emballages en plastique soient recyclés
  • Faire participer plus de 100 entreprises au Plan de prévention « Emballages » de FEVIA

En :

  • Participant au Conseil d’administration de Fost Plus et Val-I-Pac
  • Réalisant un plan de prévention des emballages tous les trois ans

Contribution aux « Sustainable Development Goals »

Responsible consumption and production

Indicateurs

Quantité d’emballages non mis sur le marché grâce aux mesures de prévention

Depuis 1998, FEVIA réalise tous les trois ans, avec ses membres, un plan de prévention en matière d’emballages et de déchets d’emballages. Les résultats montrent, sur base des conditions de 1998 (même produits et même quantités produites), qu’une économie d’emballage de près de 33.702 tonnes a été réalisée en dix-huit ans. Cela représente 4,5 % de la totalité des emballages alimentaires à usage unique.

Période Quantité d'emballages non mis sur le marché en tonnes (à situation égale)
1998 - 2000 2.372 tonnes
2001 - 2003 1.955 tonnes
2004 - 2006 2.241 tonnes
2007 - 2009 8.343 tonnes
2010 - 2012 11.738 tonnes
2013 - 2014 7.053 tonnes
Total sur toute la période 33.702 tonnes

Evolution de la quantité d’emballages

Packaging FR

Entre 2000 et 2014, la quantité d’emballages à usage unique (ménagers et industriels) a augmenté de 8 % alors que sur la même période, l’indice de production a augmenté de plus de 68 %. En 2016, il faut donc nettement moins d’emballages pour emballer la même quantité de produit.

La quantité d’emballages réutilisables ménagers (essentiellement des bouteilles) et industriels (fûts, casiers, bacs, palettes…) est restée stable sur la même période.

Taux de recyclage des emballages en Belgique

Matériau Taux de recyclage en Belgique 2014
Papier/carton 90,60 %
Verre 100 %
Plastique 41,80 %
Métaux 98,20 %
Bois 72,20 %
Total 81,30 %

Source : Eurostat

Grâce à FOST Plus et Val-I-Pac, les résultats de recyclage obtenus en Belgique sont les meilleurs d’Europe. En 2014, alors que la Belgique recyclait 81,3 % de tous les emballages, la Tchéquie, les seconds d’Europe cette année-là, n’en recyclaient « que » 73 %. Vu la prépondérance des emballages alimentaires, nous pouvons considérer que les résultats de recyclage spécifiques au secteur alimentaire sont comparables à ceux de l’ensemble des emballages.